Dossier

Dossier

Découvrez tout sur la Diaspora et sur la COGID avec nos articles de presse et la documentation mis a votre disposition

Dossiers diaspora, Dossiers COGID

SALON DE L’IMMOBILIER AFRICAIN

Initié par URBAFRICA, le premier salon de l’immobilier africain de la diaspora a vu la présence et la participation de la COGID Internationale. La Coordination Générale des Ivoiriens de la Diaspora (COGID) a été invitée par la présidente de l’association SEN 06 dirigée par Mme Aida DIOP, rencontrée lors des journées d’été des diasporas organisées par la DEI (Diaspora et Investissement) des 12 et 13 août 2017 à Limours dans la région parisienne. Le Président de la COGID, M. Jean Paul DJETY a été  accueilli à son arrivée par les organisateurs dont Mme AIDA DIOP et Mr LEO MANY fondateur et promoteur du salon. C’est dans un cadre agréable et dans une ambiance bon enfant que Mme DIOP a souhaité la bienvenue au Président et lui a présenté le stand de la COGID à côté de celui de « Afrique connection.com » de Mr Thierno DIALLO, directeur de ce magazine d’information générale sur le web dédié à la diaspora africaine et afro caribéenne. 

Le stand fut décoré aux couleurs et à l’effigie de la COGID avec une banderole et un kakemono expliquant brièvement les 3 axes des objectifs de la Coordination, à savoir : Accueil,  Insertion, Retour (A-I-R).

Plusieurs visiteurs ont envahi le stand COGID pour avoir plus d’informations sur les actions qu’elle mène depuis sa création. Le Président de la COGID Internationale, a d’emblée expliqué aux différents visiteurs que la Coordination Générale des Ivoiriens de la Diaspora (COGID) n’est pas une entreprise de promoteur immobilier, mais plutôt une plate forme  de rassemblement, d’échange, de contacts,  qui regroupe les ivoiriens de la diaspora souhaitant investir leur pays.

C’est donc dans ce cadre et étant une organisation faitière de la diaspora ivoirienne qu’elle a été invitée. Rappelons que la COGID a été la première structure associative de la diaspora à organiser le premier Salon de l’Immobilier de la Diaspora Ivoirienne (SIDI) en 2008 et 2009 à Paris en partenariat avec le Groupe NSIA/BIAO et des tournées de sensibilisation en province à Lyon, Marseille, Nantes. La COGID a eu l’honneur de représenter la diaspora ivoirienne au salon d’URBAFRICA 2017 en fournissant des informations sur les investissements en CI et aussi les actions 

qu’elle a entreprises depuis sa création en 2004.

Plusieurs promoteurs sont venus de la Côte d’Ivoire et une notaire Maitre Jocelyne DIAKITE ADE MENSAH. Le Président de la COGID Internationale a échangé avec trois d’entre eux dans le stand COGID. Il s’agit des sociétés EKS du jeune et dynamique Directeur Général Mr Mamadou SOUMAHORO, du commercial Mr Brice SIA de la société SN CONSTRUCTION de Mme Julie DATE, directrice générale de JMU Immobilier, lauréate du prix de l’innovation. Une fierté pour notre pays que cette dame fut primée lors de ce salon.

IL faut signaler que la patronne de l’entreprise OEH INTERNATIONALE promoteur immobilier en Côte d’Ivoire Madame NEGBOUT primée lors des journées d’été des diasporas était présente à ce salon, accompagnée par sa Représentante OEH France, Madame Marie Jeanne IGBA.

Ces chefs d’entreprise ont souhaité travailler avec la COGID pour approcher la diaspora ivoirienne de France et leur proposer les produits immobiliers dans un partenariat « gagnant- gagnant ». Le Président de la COGID Internationale a accepté l’offre de collaboration et leur a promis de transmettre lademande au Président de la COGID France pour engager les pourparlers.

Notons que les ivoiriens résidents à Lyon étaient présents et des associations aussi. Ainsi la CIRAL (La communauté des Ivoiriens du Rhône Alpes Lyon) de M. Koné YOUSSOUFOU et AKODA  du président Joachim GODA ont échangé avec le Président de la COGID Internationale pour les actions à mener ensemble en vue de mobiliser les ivoiriens de Rhône Alpes à la cause de la COGID.

En fin de journée, le Président de la COGID Internationale a accordé une interview au Journal en ligne Afrique connection où il a retracé les objectifs, les actions menées et expliqué l’importance de la mutualisation des compétences des organisations associatives des diasporas africaines de France pour des actions d’envergure dans l’avenir.

On peut retrouver cet entretien sur COGIDTV dans le blog de la COGID Internationale. Le salon s’est achevé par un diner gala au cours duquel les opérateurs économiques et les hommes de média ont été distingués par des trophées.

Thierno DIALLO, Afrique Connection, envoyé

spécial à Lyon

DISCOURS INAUGURAL DE BIENVENUE DU PRÉSIDENT DE LA COGID AUX INVITES A L’ASSEMBLEE GÉNÉRALE  DU 24 mars 2007 A TURIN

Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères de la CI (ou son représentant) Consul Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de CI en Italie

Excellence Monsieur le Consul Honoraire de CI

Monsieur ou Madame le(a) Représentant(e) de

Mesdames, Messieurs les Responsables d’Associations

Mesdames, Messieurs les opérateurs économiques

Mesdames; Messieurs du Comité d’Organisation

Mesdames, Messieurs les Membres du Conseil d’Administration

Mesdames, Messieurs les Membres du Bureau Exécutif,

Messieurs les Représentants COGID dans le monde,

Monsieur le Président du Comité d’Organisation

Mesdames et Messieurs

Honorables Invités

BONJOUR ET MERCI D’ETRE TOUS  LA  CE MATIN A TURIN

Et comme on dit chez nous en Côte d’Ivoire “AKWABA OH”

 Je voudrais au nom du Conseil d’Administration de la COGID, exprimer ma gratitude aux autorités administratives et politiques de la Région de PIEMONTet la Vallée d’AOSTE et de la ville d’Ivréa qui n’ont ménagé aucun effort pour nous accueillir

Je tiens à remercier Mesdames et Messieurs:

 Les membres du Comité d’organisation et d’accueil, les autorités politique et administrative,

 La ville de TURIN pour l’excellence organisation de cette assise,

Le Conseil d’Administration de la COGID en sa réunion du 15 avril 2006 à Paris  la tête de la direction de la Coordination et je salue ici le formidable effort fourni au cours des précédentes séances de réunion travail qui ont donné les textes fondamentaux de la COGID.

Je rends un hommage appuyé aux membres initiateurs et fondateurs  de la COGID qui n’ont ménagé aucun effort, ont donné de leur temps et  leur talent à la rédaction des textes fondamentaux de la Coordination et ont, contre vents et marées, cru  dans ce projet national d’envergure de rassembler tous les ivoiriens résident à l’étranger dans une vaste organisation crédible.

Mes pensées vont naturellement à nos partenaires et à toutes celles et à tous ceux de près ou de loin ont soutenu et encouragé la création de la COGID, à savoir :

  • le Ministère des Affaires Etrangères
  • la Direction des Ivoiriens de l’Etranger et SEM, l’Ambassadeur Alain Nicaise COFFI
  • le Groupe » Fraternité Matin»
  • la Commission des Affaires Etrangères et la Commission des affaires économiques et financières de l’Assemblée Nationale de Côte- d’Ivoire
  • la direction de l’AGEPE
  • la Direction Générale du CEPICI à Abidjan
  • le Ministère des Mines
  • Honorable Député Monsieur ZEREHOUE, député de Bangolo
  • SEM, l’Ambassadeur GNAMIEN YAO, ex-Ministre
  • Le Directeur de la Fondation Internationale de Développement en Afrique, Docteur Serge-Nicolas NZI
  • Association des Technologues ivoiriens IVOIRTECH et son Vice-Président, le frère Jérôme BOHUI GOHOURE
  • Le Forum de discussion sur le Net « IVOIRANS DIASPORA» et son équipe
  •  

Que toutes les personnes morales et physiques non citées ici et ayant participé à la création de la COGID soient honorées et remerciées.

Au nom du Conseil d’Administration de la COGID, je vous dis merci.

Chers compatriotes de la diaspora ivoirienne, Chers amis de la Côte d’Ivoire, Honorables invités, Mesdames, Messieurs les participants à la première assemblée générale ordinaire de la COGID,

 Depuis les années 1946 à nos jours, le flux migratoire des Ivoiriens en direction des pays dits occidentaux va grandissant.

Les principales motivations de nos populations émigrantes restent d’une part, la quête de savoir, de connaissances et d’autre part, la possibilité d’acquérir une certaine assise financière et matérielle.

Ces nobles ambitions qui justifient l’expatriation massive mais temporaire d’Ivoiriens ne sauraient en aucun cas occulter les nombreuses difficultés qui

sont les nôtres dans nos différents pays d’accueil ni nous éloigner de notre objectif ultime qui est de développer notre pays sur tous les plans

Aujourd’hui plus que jamais, les Ivoiriens de l’étranger veulent s’investir complètement dans la construction de la Côte d’Ivoire. La diaspora ivoirienne, consciente de son poids et de sa force s’organise à l’image des diasporas de certains pays d’Afrique et d’Asie pour être un  interlocuteur  crédible et fiable auprès des décideurs politiques et économiques.

De ce qui précède, les ivoiriens de l’extérieur ont décidé, depuis le 11 août 2004 au District d’Abidjan, de créer la Coordination Générale des Ivoiriens de la Diaspora en abrégée la COGID

Cette organisation est née à l’issue des résolutions du Colloque International sur la Valorisation des Compétences de la Diaspora (CIVACAD) ; sous l’égide du cabinet CORSH’INTER à Abidjan, du 03/08/2004 au 07/08/2004.

La délégation de la Diaspora Ivoirienne à l’Assemblée Constitutive était composée de :

  • FRANCE
  • ITALIE
  • ALLEMAGNE
  • USA
  • ROYAUME UNI

–         COTE D’IVOIRE 

Au cours des travaux, nous avons rencontré des opérateurs économiques et des décideurs politiques qui ont attiré notre attention sur la nécessité pour les Ivoiriens de la Diaspora de S’ORGANISER efficacement pour être crédible et fort à l’image des autres diaspora de la sous-région.

Nous avons rencontré

– au niveau des autorités politiques:

Le Ministère des Mines

La Direction des Ivoiriens de l’Etranger  (DIE)

Les députés à l’Assemblée Nationale

  • au niveau des autorités économiques

La direction de l’AGEPE

La direction du CEPICI

Le Gouverneur de la BECEAO

  • au niveau de la presse

Le Groupe “Fraternité Matin”

C’est après ces rencontres, la synthèse a été faite conformément aux résolutions du Colloque CIVACAD, pour mettre en place une structure des Ivoiriens de la Diaspora, à vocation fédérative. Cette organisation est née, elle vous appartient. Nourrissez-la. Elle doit être la référence, Notre référence à toutes et à tous.

 

Nous avons présenté les textes fondamentaux retraçant les objectifs et le but de la Coordination au Directeur des Ivoiriens de l’Etranger d’alors, SEM l’Ambassadeur Alain Nicaise COFFIE le 23 août 2005 dans les locaux de la DIE. Le Directeur de la DIE nous a fait l’honneur de nous proposer une conférence de presse qui a été organisée dans la  salle de conférence de la DIE. Cette conférence a été co-animée par le Président de l’Association des Technologues Ivoiriens  IVOIRTECH, Monsieur Alexis DODO, et diffusée par RTI première chaine.

Le 04 septembre 2006, nous avons reçu le récépissé de déclaration des statuts et règlement intérieur au Ministères de l’Intérieur de la République de Cote d’Ivoire.

 La mission de la COGID,  Excellence, Mesdames, Messieurs Honorables Invités, Chers Compatriotes et amis de la Côte d’Ivoire,

C’EST D’INVITER LES IVOIRIENS DE LA DIASPORA À INVESTIR MASSIVEMENT EN CÔTE-D’IVOIRE POUR LA RECONSTRUCTION de notre pays en cette période difficile de son HISTOIRE. L’invitation de la COGID s’inscrit dans le sens de rassemblement, d’union, de concertation, d’échange entre ivoiriens pour parler de développement économique et social de la Côte d’Ivoire.

Mesdames, Messieurs, Honorables Invités, La Coordination Générale des Ivoiriens de la Diaspora (COGID) est une organisation de réflexion et de consensus qui appartient à tous les Ivoiriens.

Chers Compatriotes, Chers Amis,

Nous avons entre nos mains un outil de travail extrêmement précieux, qui va nous servir DE PONT DE RASSEMBLEMENT DES IVOIRIENS DE TOUTES TENTDANCES POLITICO-ETHNIQUES CONFONDUES, pour se parler, se côtoyer, de discuter ensemble du développement de notre pays. La COGID est un vecteur d’unification des actions des associations ivoiriennes de la diaspora pour la réalisation des projets d’investissement en Côte d’Ivoire. Nous constatons aujourd’hui que les ivoiriens vivant à l’étranger ont les moyens financiers adéquats, ont les atouts et les potentialités techniques, technologiques, scientifiques et économiques qu’ils peuvent mettre à la disposition de la Côte d’Ivoire. Certains le font déjà et la COGID doit encourager, appuyer et encadrer les initiatives.  La COGID est à sa phase de structuration et d’organisation de ses activités et c’est justement ensemble que nous ferons aboutir les objectifs de la Coordination.

J’invite donc les associations ivoiriennes de la diaspora à adhérer à la COGID, aux responsables de ces organisations de prendre contact avec les représentants de la COGID à travers le monde. C’est ensemble, dans un élan de destin commun que les  activités des uns et des autres se feront. La diaspora ivoirienne peut être forte et crédible que si elle parle le même langage .La COGID est donc la coordination de toutes les associations ivoiriennes à l’étranger ; celles qui investissent en Côte d’Ivoire pour créer des emplois et former les ivoiriens à la nouvelle donne économique et sociale du III millénaire.

Grâce aux associations ivoiriennes et tous ceux qui adhèrent aux objectifs de la COGID, la diaspora ivoirienne dans sa diversité culturelle, ethnique,  religieuse et politique sera forte et respecter pour faire valoir ses besoins et ses droits et surtout donner ses avis et recommandations aux autorités politiques et économiques du pays et à l’Etat de Côte d’Ivoire.

Redonnons-nous confiance, la communauté ivoirienne à l’étranger égorge des compétences intellectuelles et professionnelles de valeur mondiale. Aujourd’hui, les ivoiriens sont dans toutes les sphères de décisions scientifiques, économiques et politiques de la planète. Il faut regrouper toutes ces forces de propositions et de constructions positives dans une organisation qui soit le seul interlocuteur de l’ETAT et c’est l’ambition de la COGID. Ainsi la COGID ne peut agir dans ce sens qu’avec la ferme volonté des associations  et des ivoiriens qui œuvrent pour le développement de la Côte d’Ivoire. La COGID, c’est votre structure, nourrissez- la de vos idées, faites parvenir à la direction de la COGID vos objectifs  pour que nous travaillions ensemble

J’exhorte les membres du Bureau Exécutif à aller vers les Ivoiriens, vers les organisations des Ivoiriens de la Diaspora pour la sensibilisation, pour la diffusion des objectifs de la COGID ; aux membres de la COGID, je leur demande de participer aux forums, aux colloques, aux conférences et autres débats et rencontres politiques, économiques et culturelles initiés et organisés par les associations des ivoiriens de l’étranger. Il est temps de militer en faveur de la restauration de l’image positive de la Côte d’Ivoire Nouvelle dans le monde.

 Nul ne peut bâtir cette Côte-d’Ivoire à notre place.

 

Les membres du bureau exécutif sont choisis après consultation et en fonction de leurs disponibilités et leurs compétences. Ils vont traduire sur le terrain ; les aspirations des ivoiriens de la diaspora et les attentes de l’Etat de Côte d’Ivoire en remplissant leur mission avec efficacité, compétences et responsabilités.

Selon les textes des statuts de la COGID et en conformité avec les résolutions et les recommandations du colloque CIVACAD tenu à Abidjan en août 2004, nous allons créer des commissions spécialisées qui sont des ateliers de travail et des laboratoires de réflexion sur les sujets qui couvrent les domaines et les secteurs  d’activités aussi variées que diverses, mais qui sont axées sur les politiques de développement des potentialités humaines et économiques des richesses de la Côte- d’Ivoire.

 

Ces commissions constituent le COMITE SCIENTIFIQUE  DE LA COGID Tout Ivoirien,  expert dans son domaine de compétence doit nourrir ce comité par ses analyses avisées et ses propositions constructives.

Nous allons présenter tous ensemble, les perspectives de la COGID : à court, moyen, long terme. Toute proposition est la bienvenue.

Chers ivoiriens de la diaspora, la Côte d’Ivoire, notre pays a besoin de nous dans ce moment douloureux de son  Histoire.

Le pari n’est pas gagné d’avance, mais la mission est noble et seule, la conscience individuelle peut guider l’action commune.

La COGID est une organisation des Ivoiriens de la diaspora ou anciens membres de la diaspora. Elle est indépendante, apolitique, non confessionnelle, non tribale et non communautariste. La COGID est le creuset de la diversité culturelle et pluriethnique de la Côte d’Ivoire et le reflet du génie créateur de l’Ivoirien. Cependant, la COGID travaille avec tous les organismes de droit public et droit privé et veut être l’interlocuteur des ivoiriens de la diaspora auprès de l’Etat de Côte d’Ivoire. Nous travaillons dans ce sens, et souhaitons que la Direction des Ivoiriens de l’Etranger accompagne et soutienne les activités et les actions de la COGID dans son ensemble.

Je souhaite au nom du Conseil d’Administration et des membres du Bureau Exécutif, pleins succès à la première Assemblée Générale Ordinaire de la COGID en TURIN et bons débats à tous, dans la sérénité, la conscience, la responsabilité individuelle pour que

TOUS ENSEMBLE, NOUS CONTUNIONS DE BATIR LA COTE D’IVOIRE DANS LE BONHEUR

Je vous remercie.

Jean-Paul OURAGA

Président de la COGID

Le Prix d'excellence de la Diaspora

Nous travaillons dans l'excellence

LA COGID honorée par l'Etat de Côte d'Ivoire

LA COGID honorée par l’Etat de Côte d’Ivoire. La Primature ivoirienne a décerné à la Coordination Générale des Ivoiriens de la Diaspora le 2ème PRIX DE L’EXCELLENCE 2015 DE L’IVOIRIEN DE LA DIASPORA. La cérémonie de la remise du Prix a été organisée le lundi 15 février 2016 à 16 h à la salle de conférence du Ministère de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, au 17è étage Tour B au Plateau.

Pour M. Aly Coulibaly, ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Etranger

Pour M. Aly Coulibaly, ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Etranger, le prix du ‘’Meilleur Ivoirien de la diaspora’’ décerné à la COGID revêt un intérêt indéniable aux yeux de l’Etat de Côte d’Ivoire.

Les Felicitations du Ministre

Selon lui, cette distinction s’inscrit dans une politique d’amélioration des capacités des Ivoiriennes et des Ivoiriens qui ont besoins de modèles. C’est pourquoi, au nom du Président de la république, le ministre a remercié les récipiendaires pour leurs actions menées en faveur de l’insertion sociale et de l’intégration de la diaspora ivoirienne dans les pays d’accueil. « Je voudrais, au nom du Président Alassane Ouattara, vous adresser mes très vives et chaleureuses félicitations. Recevez ces récompenses comme une invitation à plus d’ardeur et de persévérance au travail », a-t-il conclu. Quant aux récipiendaires, ils ont remercié l’Etat de Côte d’Ivoire pour les honneurs qui leur sont rendus.

Nous sommes toujours plus proche de vous

Abonnez-vous à la Newsletter COGID

* indicates required